La Maison de l’Énergie Solaire de Toul

Ce bâtiment, entièrement réalisé en bois, repose sur une structure composée de caissons constitués de panneaux de contreplaqué de peuplier.

SYMBOLE

Ce projet prend corps en Lorraine, au beau milieu de l’un des plus grands champs photovoltaïques d’Europe, à Toul-Rosières. Alain Cartignies, confronté à la nécessité de concevoir un bâtiment d’accueil et d’information sur les énergies solaires, envisage d’emblée un bâtiment-symbole. Observant ce contexte peu commun (le champs photovoltaïque), l’architecte le perçoit soudain comme un océan, reflétant les rayons du soleil. L’idée nait : le bâtiment sera tel un soleil couchant sur cet océan technologique. Dès lors, la forme géodésique de l’ouvrage s’impose. Reste à savoir comment le réaliser.

STRUCTURE

L’envie de construire bois est présente dès la gestation du projet. Alain Cartignies voulait par ailleurs appliquer une solution innovante et inventive. Pour concrétiser la forme de la géode de 18 mètres de diamètre, le principe de caissons préfabriqués s’impose. Concrètement, ces caissons sont en contreplaqué de peuplier, de 25 mm d’épaisseur. La structure repose sur 24 sections verticales (en référence à la course solaire). Toutefois, l’inertie variable de cette structure a une conséquence évidente : il n’y a pas deux caissons identiques sur une même section. Les découpes sur machine à commandes numériques apportent la précision nécessaire à ce travail d’orfèvre. Les caissons sont assemblés, sur site, par clouage après remplissage avec un isolant et pose d’un joint d’étanchéité entre chaque élément. La structure, autostable, est indépendante du noyau béton. Les caissons, recouverts côté extérieur par un revêtement en acier Corten, sont laissés apparents côté intérieur. Tous les aménagements ont par ailleurs été réalisés avec ce même panneau de contreplaqué dans un souci de cohérence esthétique.

AVANTAGES

Pourquoi le contreplaqué s’est imposé sur cette réalisation ?

  • il va de pair avec une solution structurelle innovante
  • il permet de répondre à l’exigence de circuits courts
  • il présente les caractéristiques et performances nécessaires pour un usage en structure…
  • il offre de beaux atouts esthétiques : le contreplaqué a été laissé apparent à l’intérieur
  • il répond aux exigences ERP et en premier lieu apporte les garanties nécessaire à la sécurité feu

LES ACTEURS DU PROJET

MAÎTRE D’OUVRAGE : EDF Énergies Nouvelles France
ARCHITECTE : Agence Cartignies-Canonica
BET : Anglade structure Bois et OTE ingénierie
BE Thermique : OTE ingénierie
BE environnement : Otelio
STRUCTURE, CHARPENTE, BARDAGE : Charpente Cénomane
MENUISERIE : ELM Interactive
ÉBÉNISTERIE : Friedel

TÉLÉCHARGER LA PRÉSENTATION d’Alain Cartignies / Matinée du Contreplaqué
EN SAVOIR PLUS: rendez-vous sur le site du Prix National de la Construction Bois