LECONTREPLAQUÉ.COM

All posts in News

PORTFOLIO/ Acoustique + beau

VISITE GUIDÉE AVEC QUELQUES RÉALISATIONS QUI CUMULENT QUALITÉS ACOUSTIQUES ET ESTHÉTIQUES : DEUX PILIERS ESSENTIELS AU CONFORT INTÉRIEUR.

LES AUTRES ARTICLES DU MOIS DE JUIN

FOCUS / Qualité acoustique

CONFORT INTÉRIEUR ET QUALITÉ ACOUSTIQUE
Fonds de ressources

 


Une solution acoustique avec le contreplaqué qui répond aux contraintes incendies des ERP / AB Pano

MATINÉE DU CONTREPLAQUÉ – ÉDITION 2017
THÉMATIQUE : ACOUSTIQUE

La seconde édition de la Matinée du Contreplaqué a été l’occasion d’une riche réflexion sur l’intérêt du contreplaqué au regard de la question  du confort intérieur.

« Comment le contreplaqué se prête-t-il aux exigences du Confort Intérieur ?», tel a été le débat initié lors de la seconde édition de la Matinée du Contreplaqué.

Cette Session 2017 s’est concentrée sur le confort acoustique, et sur la double exigence « confort acoustique & sécurité au feu », dilemme technique souvent difficile à résoudre mais sur lequel Architectes, Experts et Industriels ont accepté de se pencher !

Cette session a également permis de reposer les bases de la complexe notion de « confort », ouvrant des perspectives sur la délicate notion du Confort Hygrothermique (Publication du Cahier 106/Focus sur les performances hygrothermiques du contreplaqué) et sur la nécessité de la prise en compte de la dimension visuelle, facteur souvent critique d’une réflexion « Confort Intérieur » aboutie.

Retrouver l’ensemble des présentations ci-dessous.


 

MATINÉE 2017Synthèse

 

CONTEXTE : analyse sociologique et cadre réglementaire
Intervention de Philippe Strauss, expert au Centre d’Information et de Document sur le Bruit (CIDB)

SOLUTION ARCHITECTURALE : retour d’expérience sur le siège de Surfrider Foundation et sa vague acoustique
Intervention de l’architecte du projet, Patrice Gardera, agence Gardera-D / Architecture t Design

EXPERTISE : Principes de l’acoustique et caractérisation des performances du contreplaqué
Intervention de Madeleine Villennave, expert en acoustique (ex-FCBA)

SOLUTION INDUSTRIELLE : Qualité acoustique et sécurité au feu
Intervention des industriels Benoît Reitz (Avec le Bois ) et Jean-Baptiste Aurel (Woodenha)

CONCLUSION : Confort intérieur et réponses du contreplaqué
Intervention de Sabine BOURY, Déléguée Générale de l’Union des Industries du Panneau Contreplaqué (UIPC)

 

LES AUTRES SUJETS DU MOIS

 

L’argument du mois – Contribution au confort

Porte de placard – Réalisation Pierre Gourvennec et Léopold Mazoyer – EGOINE

CONTREPLAQUÉ ET CONFORT INTÉRIEUR

 


ACOUSTIQUE + THERMIQUE + OLFACTIF + VISUEL + TOUCHER = SOLUTION CONTREPLAQUÉ

Selon le Robert, le « confort » est Ce qui contribue au bien-être et à la qualité de la vie matérielle.

Partant de cette base, le confort découle d’un équilibre délicat de réponses aux exigences des 5 sens.

  • L’ouïe (mais aussi la perception du bruit) est bien entendu liée à la notion de confort acoustique
  • L’odorat, la respiration, de même que le toucher (avec la perception par le corps de l’ambiance intérieure), sont liés à la fois au confort olfactif, mais également au confort thermique et enfin au confort hygro-thermique et à la qualité de l’air
  • La vue enfin est liée à une dimension de confort visuel, touchant à la fois à un certain sens de l’esthétique mais aussi à une dimension psycho-sensorielle

Sur tous ces points, le contreplaqué apporte des réponses pertinentes pour offrir une solution globale au confort intérieur. Qualité de l’air intérieur, qualité thermique, solution acoustique, confort hygro-thermique et dimension esthétique cohabitent activement avec le contreplaqué.


Cahier 106 - Module complémentaire 2017A TÉLÉCHARGER

Le module complémentaire au Cahier 106 (Janvier 2017) présente un ensemble d’informations sur le point du confort Hygro-Thermique. Il est disponible au téléchargement (voir ci-dessous).

TÉLÉCHARGER LE MODULE : « CONTREPLAQUÉ ET CONFORT HYGRO-THERMIQUE »

TÉLÉCHARGER LA DERNIÈRE VERSION DU CAHIER 106

 

 


LES AUTRES ARTICLES DU MOIS DE JUIN

Agencement avec le contreplaqué – Visite guidée

nl-visiteguideeDÉMONSTRATION PAR L’EXEMPLE DES MULTIPLES USAGES DU PANNEAU CONTREPLAQUÉ EN INTÉRIEUR : VISITE D’UNE SALLE DE RÉUNION OÙ LE CONTREPLAQUÉ A PERMIS DE RÉPONDRE AUX EXIGENCES ESTHÉTIQUES, PRATIQUES ET ACOUSTIQUES IMPOSÉES.

En 2008, les bâtiments de cet industriel, composés d’ateliers de fabrication et de bureaux, ont fait l’objet d’une restructuration en vue d’agrandir la surface dédiée aux bureaux. Un hangar a ainsi été entièrement réhabilité et transformé en immeuble de bureau, comprenant une salle de réunion. En toute logique, la salle se devait d’être agréable (esthétiquement et acoustiquement), lumineuse, facile à vivre… le contreplaqué a apporté de nombreuses réponses :

  • Plancher : un panneau contreplaqué acoustique (panneau en contreplaqué okoumé avec âme en caoutchouc) a été utilisé pour réaliser l’estrade qui reçoit la vaste de table de réunion ; il absorbe ainsi les bruits d’impacts et assure un réel confort de marche ; ce type de panneau est également utilisé pour réaliser des scènes de spectacle ou encore des caissons à vocation d’affaiblissement acoustique (ex. moteurs de bus) – Ici, l’estrade en contreplaqué a permis de surélever l’espace de réunion et de ménager un vide technique, équivalent à un vide sanitaire (puisque cette partie du bâtiment est en rez-de-jardin), qui permet le passage de l’ensemble des réseaux tout en améliorant le confort.
  • Plafond : un contreplaqué okoumé pré-peint a été posé sur liteaux ; la légèreté du panneau permettait de ne pas peser sur l’ancienne charpente métallique existante ; pré-peint, il présentait aussi une réelle homogénéité d’aspect et un vrai gain esthétique.
  • Mobilier : des panneaux de contreplaqué peuplier pré-peints de 22 mm d’épaisseur ont été utilisés pour réaliser différents types de meubles ; la tranche du panneau est bien entendu laissée apparente et contribue à une esthétique très actuelle. Ces panneaux, pré-peints, ont permis une finition rapide et impeccable.
  • Portes ou cloisons mobiles ? Le contreplaqué okoumé (panneau de 15 mm : 2 panneaux collés de part et d’autre d’une structure en contreplaqué) a également été utilisé pour réaliser des portes de taille hors normes (310 x 183 cm) qui se présentent comme des cloisons mobiles épurées et totalement dépourvues de bâti ; les grandes dimensions permises et surtout la stabilité propre au contreplaqué ont rendu cet usage peu conventionnel possible.
  • Placard : ici, même les portes des éléments de rangement sont en contreplaqué : un panneau contreplaqué okoumé stratifié ; le must du stratifié sur un support durable, stable et présentant un excellent comportement face aux variations du taux d’humidité… une vraie solution pérenne pour les pièces humides.

L’argument du mois – Polyvalence + confort intérieur

POLYVALENCE + CONFORT INTÉRIEUR


Léger, esthétique, stable, durable… le panneau contreplaqué présente tant d’atouts qu’il peut se déployer dans d’innombrables applications. Structure, usages industriels, nautisme, revêtement intérieur ou extérieur, mais aussi agencement et aménagement : à chaque usage, des caractéristiques spécifiques s’imposent… et trouvent une réponse pertinente avec le panneau contreplaqué. Dans le domaine de l’agencement intérieur, le panneau contreplaqué se retrouve en mobilier, cloison, portes de grandes dimensions, plafond ou plancher.

En la matière, de nombreux atouts contribuent à une haute qualité de confort intérieur :

  • Qualités esthétiques : aspect bois, esthétique graphique des tranches particulièrement recherchée (voire même largement imitée) pour le mobilier et l’agencement
  • Qualités sanitaires : faible émissivité en matière de COV (classe A+)
  • Qualités hygro-thermiques : ouverture à la diffusion de vapeur + étanchéité à l’air exceptionnelle
  • Qualités acoustiques : affaiblissement, correction acoustique et traitement des bruits d’impact avec des panneaux spéciaux (esthétiques ou purement techniques)
  • Qualités sensitives : confort de marche (en cas de sols), confort d’ambiance (relatif aux qualité hygro-thermiques), et plaisir de la vue et du toucher

La question acoustique dans le cadre de la qualité intérieure est la thématique de la prochaine Matinée du Contreplaqué, qui aura lieu le 19 janvier à Paris

La Vague acoustique Surfrider Foundation - GARDERA-D : architecture et design
 / Photo : Mathieu CHOISELAT

La Vague acoustique Surfrider Foundation – GARDERA-D : architecture et design
 / Photo : Mathieu CHOISELAT

Solution acoustique en ERP - Réalisation Avec Le Bois

Solution acoustique en ERP – Réalisation Avec Le Bois

Participer à la prochaine Matinée du ContreplaquéProgramme de la Matinée 2017 du ContreplaquéVisite guidée d’une réalisation exemplaire en matière de confort intérieur

Matinée du contreplaqué

L’argument du mois – Perméabilité à l’air

LA PERMÉABILITÉ À L’AIR

Une étude réalisée en 2015 sur des panneaux de contreplaqué NF CTB-X en pin, okoumé et peuplier, présentant une épaisseur supérieure ou égale à 10 mm, a démontré une étanchéité à l’air complète de ces panneaux, soit 0 vol/h sous une pression de 50 Pascals. Les résultats de cette étude seront publiés sous peu et seront intégrés dans une prochaine mise à jour du Cahier 106.

* Étude financée par le CODIFAB et réalisée par l’Institut Technologique FCBA

 

Tous les détails, bientôt dans le Cahier 106

 

Participer à la prochaine Matinée du ContreplaquéLire l’interview de Jean-Marie Gaillard sur le nouveau Cahier 106

Confort intérieur l’acoustique

Chaier 106 - 2015Le Cahier 106 aborde la question acoustique et les réponses apportées par le contreplaqué (Page 27 de l’édition 2016, en téléchargement ci-après). Nous vous restituons ici les deux sujets relatifs à cette question et vous invitons à participer à la Matinée du Contreplaqué du 19 janvier 2017, qui viendra apporter de précieux éclairages sur cette question.

 

 

 

Correction acoustique

La correction acoustique est exprimée à travers le coefficient d’absorption acoustique « alpha Sabine » qui traduit la faculté qu’ont certains matériaux d’absorber une partie de l’énergie acoustique. Cet indicateur, noté αs, est compris entre 0 et 1. La nouvelle réglementation acoustique utilise le coefficient αw (indice d’absorption acoustique pondéré). Les panneaux de contreplaqué sont très fréquemment utilisés pour corriger ou améliorer le confort acoustique d’auditoriums ou de salles de concert. Les fabricants sont capables de produire des panneaux présentant de très bonnes performances, tant acoustiques que décoratives.

 

Isolation aux bruits aériens

Certains usages des panneaux contreplaqués se différencient par leurs exigences en termes d’acoustique. Si besoin, l’isolation aux bruits aériens peut être déterminée. Le coefficient d’affaiblissement du son, « R » (dB) dépend de la masse surfacique du panneau, mA (kg/m2), et se calcule selon l’équation suivante :

R = 13 x log (mA) + 14

Cette équation n’est valable que pour une plage de fréquences comprise entre 1 à 3 kHz et pour une masse surfacique > 5 kg/m2.

 

Types de panneaux  utilisés pour la correction acoustique :

  • Les panneaux réfléchissants ou à membrane qui absorbent plus particulièrement les fréquences graves et ceci d’autant plus que la masse surfacique du panneau est importante ;
  • Les panneaux perforés ou rainurés qui fonctionnent comme des « résonateurs » de Helmoltz. Ils absorbent les fréquences de manière sélective selon la forme et la densité des perforations.

Ces panneaux peuvent être cintrés à froid sur chantier dans les limites admissibles de courbure.
De telles parois doivent être conçues par des acousti- ciens qui définiront le cahier des charges (matériaux, nombre et type de perforations, règles de mise en œuvre, etc.).

Télécharger le Cahier 106 (version 2016 mise à jour)Participer à la prochaine Matinée du Contreplaqué

Enregistrer

Appel à projets + contreplaqué

L’argument du mois

COMPORTEMENT À L’HUMIDITÉ

Le contreplaqué CTB-X présente un comportement exceptionnel lorsqu’il s’agit d’humidité ou même d’eau. La qualité des collages, largement éprouvée par des tests particulièrement exigeants (72 heures dans l’eau bouillante…), permet au panneau CTB-X de répondre à des usages dits « ultimes ». De même, sa résistance à l’humidité et la très faible variation dimensionnelle constatée (2 fois inférieure à la variation dimensionnelle constatée pour les autres panneaux à base de bois) permettent au CTB-X de se targuer d’être le panneau le plus stable.

 

Retour sur La matinée du contreplaqué Téléchargez le nouveau Cahier 106