LECONTREPLAQUÉ.COM

All posts in Réalisations

ARCHITECTURE – La Maison de l’Energie Solaire

La Maison de l’Énergie Solaire de Toul

Ce bâtiment, entièrement réalisé en bois, repose sur une structure composée de caissons constitués de panneaux de contreplaqué de peuplier.

SYMBOLE

Ce projet prend corps en Lorraine, au beau milieu de l’un des plus grands champs photovoltaïques d’Europe, à Toul-Rosières. Alain Cartignies, confronté à la nécessité de concevoir un bâtiment d’accueil et d’information sur les énergies solaires, envisage d’emblée un bâtiment-symbole. Observant ce contexte peu commun (le champs photovoltaïque), l’architecte le perçoit soudain comme un océan, reflétant les rayons du soleil. L’idée nait : le bâtiment sera tel un soleil couchant sur cet océan technologique. Dès lors, la forme géodésique de l’ouvrage s’impose. Reste à savoir comment le réaliser.

STRUCTURE

L’envie de construire bois est présente dès la gestation du projet. Alain Cartignies voulait par ailleurs appliquer une solution innovante et inventive. Pour concrétiser la forme de la géode de 18 mètres de diamètre, le principe de caissons préfabriqués s’impose. Concrètement, ces caissons sont en contreplaqué de peuplier, de 25 mm d’épaisseur. La structure repose sur 24 sections verticales (en référence à la course solaire). Toutefois, l’inertie variable de cette structure a une conséquence évidente : il n’y a pas deux caissons identiques sur une même section. Les découpes sur machine à commandes numériques apportent la précision nécessaire à ce travail d’orfèvre. Les caissons sont assemblés, sur site, par clouage après remplissage avec un isolant et pose d’un joint d’étanchéité entre chaque élément. La structure, autostable, est indépendante du noyau béton. Les caissons, recouverts côté extérieur par un revêtement en acier Corten, sont laissés apparents côté intérieur. Tous les aménagements ont par ailleurs été réalisés avec ce même panneau de contreplaqué dans un souci de cohérence esthétique.

AVANTAGES

Pourquoi le contreplaqué s’est imposé sur cette réalisation ?

  • il va de pair avec une solution structurelle innovante
  • il permet de répondre à l’exigence de circuits courts
  • il présente les caractéristiques et performances nécessaires pour un usage en structure…
  • il offre de beaux atouts esthétiques : le contreplaqué a été laissé apparent à l’intérieur
  • il répond aux exigences ERP et en premier lieu apporte les garanties nécessaire à la sécurité feu

LES ACTEURS DU PROJET

MAÎTRE D’OUVRAGE : EDF Énergies Nouvelles France
ARCHITECTE : Agence Cartignies-Canonica
BET : Anglade structure Bois et OTE ingénierie
BE Thermique : OTE ingénierie
BE environnement : Otelio
STRUCTURE, CHARPENTE, BARDAGE : Charpente Cénomane
MENUISERIE : ELM Interactive
ÉBÉNISTERIE : Friedel

TÉLÉCHARGER LA PRÉSENTATION d’Alain Cartignies / Matinée du Contreplaqué
EN SAVOIR PLUS: rendez-vous sur le site du Prix National de la Construction Bois

Architecture – Le BAM System

BAM System

Le nouveau concept modulaire qui allie numérique et contreplaqué pour réaliser des bâtiments responsables, passifs et durables… faciles à construire.

SIMPLICITÉ

BAM System, comme Bâtiment Autonome Modulaire, est une solution alternative de construction imaginée par l’architecte Laurent Piron (agence Biotopes Architecture & Design). Son idée de départ ? Un concept reposant sur l’assemblage simplifié de modules produits en grande série. Jusqu’ici rien que de très normal. A ceci près que l’objectif est de proposer des habitations (maisons individuelles, logements collectifs ou encore surélévations) de hautes qualités, environnementale et thermique… avec une simplicité telle que le jeu d’assemblage peut être réalisé par un néophyte.

MODULARITÉ

Qu’est-ce que ces modules ont de si révolutionnaire ? Ils sont en contreplaqué. Découpés à l’aide de machines de haute précision (machines à commandes numériques), les panneaux de 18 mm d’épaisseur sont assemblés comme un jeu de Légo géant afin de former des caissons de taille standard (60 cm x 60 cm, avec des longueurs allant de 120 à 240 cm). Remplis d’isolant (soit 40 cm de fibre textile recyclée), ces caissons présentent une excellente résistance thermique en même temps que de très bonnes caractéristiques mécaniques. Assemblés entre eux, ils deviennent parois horizontales aussi bien que parois verticales qui recevront membrane frein-vapeur côté intérieur et film pare-pluie côté extérieur, avant revêtements.

EFFICACITÉ

Ce concept constructif se distingue grâce à plusieurs atouts :

  • une réelle simplicité d’assemblage permettant l’autoconstruction
  • des parois thermiquement très efficaces
  • une forte industrialisation des panneaux de contreplaqué et de la visserie, qui aboutit à des coûts très raisonnables
  • les modules, particulièrement légers, n’altèrent pas les sols, sont faciles à transporter et facilitent les projets de surélévation

Où découvrir le BAM System ?

Le Pavillon de l’Arsenal a exposé un prototype du BAM System durant les D’Days. Forte de son succès, l’exposition est prolongée jusqu’en septembre 2015.

Pavillon de l’Arsenal – 21 Boulevard Morland, 75004 Paris – M° Sully-Morlan.

En savoir plus : rendez-vous sur le site du BAM System

 

Lire l’interview de Laurent Piron sur le BAM System

Lire l’argument du mois

 

 

Architecte : Laurent PIRON, Biotopes architectures & Design

Photos : Marion Lefevbre

Architecte : Laurent PIRON, Biotopes architectures & Design

Photos : Marion Lefevbre

Architecte : Laurent PIRON, Biotopes architectures & Design

Architecte : Laurent PIRON, Biotopes architectures & Design
Découpe numérique des panneaux : de Trevillers – Photos : Marion Lefevbre
Web : www.bam-system.com

 

Nautisme

Le contreplaqué est le matériau de l’industrie nautique. La preuve par l’exemple avec ce voilier, en panneaux de contreplaqué « marine ». Atlantic Cruiser, architecte : Marc Lombard Yacht Design Group