LE RAPPORT PERFORMANCES/POIDS

Le panneau contreplaqué se distingue par un ratio performances mécaniques/légèreté qui le destine tout particulièrement à des usages en structure, horizontaux comme verticaux.

A ce titre, pour une utilisation en plancher, le contreplaqué, grâce à cet excellent ratio, présente des épaisseurs moindre à performances équivalentes par rapport aux autres panneaux dérivés du bois.

Comparaison

Pour un entraxe de 50 cm, en plancher (selon DTU maison ossature bois)

  • épaisseur minimale recommandée pour un contreplaqué : 15 mm
  • épaisseur minimale recommandée pour un OSB : 18 mm
  • épaisseur minimale recommandée pour un panneau aggloméré : 22 mm

 

Lexique

Les caractéristiques mécaniques des panneaux contreplaqué dépendent de nombreux facteurs : composition des plis (en essence et en épaisseur), essences utilisées, orientation du fil des faces, conditions de déroulage et de pressage… C’est pourquoi seules les données techniques fournies par les producteurs sont utilisables pour les calculs.

Lire l’article sur les évolutions du contreplaquéLire l’interview de Jean-Marie Gaillard sur le nouveau Cahier 106