Accueillir les enfants avec le contreplaqué

Sur le site d’une ancienne école, la Communauté de Communes du Pays foyen souhaitait regrouper un espace multi-accueil pour 20 enfants, un espace mutualisé pour les animations du relais d’assistantes maternelles (R.A.M.), une ludothèque et lieu d’accueil enfants-parents (L.A.E.P.) et un bureau enfance-jeunesse. Dessiné par Kristina Hellhake et Julien Graves de l’agence VAZISTAS, la nouvelle maison de la petite enfance présente des espaces épurés, ludiques et ergonomiques… grâce à des murs et cloisons rendus « fonctionnels » avec le contreplaqué. Reportage.

Photos : Agence VAZISTAS / Agnès Clotis

 

Le contreplaqué a dans cet ouvrage un double usage : il recouvre certains murs sur lesquels des petites tables escamotables se rabattent dans la paroi, ainsi que les murs du vestiaire pour permettre de fixer des patères sur les cloisons au dessus des bancs réalisés également en contreplaqué. « Nous attachons un grand soin à tout ce qui se rapporte aux revêtements, aux matériaux, à l’ergonomie et au mobilier », explique Julien Graves. « L’idée était de mixer les cloisons avec les meubles, afin qu’ils soient intégrés et n’encombrent pas l’espace. Le contreplaqué est très utile car il peut être employé aussi bien en panneau de parement qu’en élément structurel du mobilier et de ce fait confère aux aménagements intérieurs une homogénéité des matériaux ». Il assure une continuité entre l’habillage bois et le meuble, permettant d’épurer les pièces. « Lorsqu’un espace est épuré, il est apaisant » ajoute-t-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Épure. Les  parements deviennent éléments de mobilier.

 

 

 

 

 

 

 

Trois types d’essences avaient été proposés à la maitrise d’ouvrage : le pin sylvestre, le pin maritime et le peuplier. « Ce sont les utilisateurs qui ont tranché », poursuit-il. La directrice d’école et les équipes ont ainsi opté pour du peuplier, une essence claire qui comporte peu de veinage et peu de nœuds, apportant quiétude et douceur. « Le contreplaqué est un matériau robuste que l’on peut travailler en différentes épaisseurs. Comparé à un autre matériau dérivé du bois comme l’OSB ou le MDF, il comporte moins de colles et possède un aspect naturel. Il est à la fois résistant et léger. En outre, sa tranche apporte un côté graphique et esthétique, qui permet de s’affranchir de la pose de chants ».

Pour ce projet, le contreplaqué utilisé affiche un classement sanitaire A+ (très faible émissivité) pour les émissions de substances volatiles dans l’air intérieur. Il respecte ainsi la qualité de l’air intérieur : un point essentiel pour les tout jeunes utilisateurs qui occupent les lieux.

 

LE PROJET EN INFOS

Réalisation : réhabilitation d’une ancienne école en Maison de la petite enfance
Localisation : Sainte-Foy-La-Grande (33)
Livraison : 2016
Maitre d’ouvrage : Communauté de Communes du Pays Foyen
Architecte: VAZISTAS (Hellhake + Graves architectes)
Surface de plancher : 640 m²

LA LETTRE DU CONTREPLAQUÉ D’OCTOBRE


GALERIE/ VAZISTAS/ MAISON DE LA PETITE ENFANCE