La qualité thermique

Le contreplaqué est un panneau qui présente une conductivité thermique avantageuse à l’heure où le monde de la construction se tourne massivement vers l’efficacité énergétique du bâtiment.

Cette conductivité thermique dépend, entre autres caractéristiques, de la masse volumique du matériau et de sa capacité à emmagasiner l’air (excellent isolant) dans ses cellules. Sur ce terrain, le contreplaqué présente les caractéristiques physiques adéquates, aboutissant à un coefficient de conductivité thermique variant de 0,11 à 0,15 W/m.°C, selon la densité du panneau.

Comparaison

  • Bois massif : de 0,13 à 0,18 W/m.°C
  • Plaque de plâtre : 0,35 W/m.°C
  • Béton plein : 1,75 W/m.°C
  • Acier : 52 W/m.°C
  • Aluminium : 230 W/m.°C

 

MatériauMasse volumique
à 12 % d’humidité
(en kg/m3)
Conductivité thermique
(λ) en W/(m.°C)

Bois massif, bois panneauté

  • feuillus mi-lourds (chêne et hêtre dur, frêne…)
  • feuillus légers (bouleau, érable, hêtre tendre…)
  • feuillus très légers (peuplier…)
  • résineux mi-lourds (pin sylvestre, pin maritime…)
  • résineux légers (sapin, épicéa…)

 

650 à 865

500 à 650

350 à 500

500 à 600

300 à 500

 

0,18

0,15

0,13

0,15

0,13

Panneaux de contreplaqué

500 à 600
400 à 500
300 à 400

0,15
0,13
0,11

Lexique

La conductivité thermique est l’aptitude d’un matériau à transmettre la chaleur. Le coefficient qui permet de mesurer cette aptitude est le Lambda, exprimé en W/m.°C. Plus lambda est élevé, plus le matériau est conducteur ; moins il est élevé plus le matériau est isolant.

SOURCE : Les éléments, valeurs et chiffres présentés dans cet article sont extraits de l’ouvrage Le contreplaqué NF Extérieur CTB-X dans la construction (2° édition, sous la direction du Centre Technique du Bois).

 

Lire l’article sur le BAM Lire l’interview de Laurent Piron sur le BAM System