nl-visiteguideeDÉMONSTRATION PAR L’EXEMPLE DES MULTIPLES USAGES DU PANNEAU CONTREPLAQUÉ EN INTÉRIEUR : VISITE D’UNE SALLE DE RÉUNION OÙ LE CONTREPLAQUÉ A PERMIS DE RÉPONDRE AUX EXIGENCES ESTHÉTIQUES, PRATIQUES ET ACOUSTIQUES IMPOSÉES.

En 2008, les bâtiments de cet industriel, composés d’ateliers de fabrication et de bureaux, ont fait l’objet d’une restructuration en vue d’agrandir la surface dédiée aux bureaux. Un hangar a ainsi été entièrement réhabilité et transformé en immeuble de bureau, comprenant une salle de réunion. En toute logique, la salle se devait d’être agréable (esthétiquement et acoustiquement), lumineuse, facile à vivre… le contreplaqué a apporté de nombreuses réponses :

  • Plancher : un panneau contreplaqué acoustique (panneau en contreplaqué okoumé avec âme en caoutchouc) a été utilisé pour réaliser l’estrade qui reçoit la vaste de table de réunion ; il absorbe ainsi les bruits d’impacts et assure un réel confort de marche ; ce type de panneau est également utilisé pour réaliser des scènes de spectacle ou encore des caissons à vocation d’affaiblissement acoustique (ex. moteurs de bus) – Ici, l’estrade en contreplaqué a permis de surélever l’espace de réunion et de ménager un vide technique, équivalent à un vide sanitaire (puisque cette partie du bâtiment est en rez-de-jardin), qui permet le passage de l’ensemble des réseaux tout en améliorant le confort.
  • Plafond : un contreplaqué okoumé pré-peint a été posé sur liteaux ; la légèreté du panneau permettait de ne pas peser sur l’ancienne charpente métallique existante ; pré-peint, il présentait aussi une réelle homogénéité d’aspect et un vrai gain esthétique.
  • Mobilier : des panneaux de contreplaqué peuplier pré-peints de 22 mm d’épaisseur ont été utilisés pour réaliser différents types de meubles ; la tranche du panneau est bien entendu laissée apparente et contribue à une esthétique très actuelle. Ces panneaux, pré-peints, ont permis une finition rapide et impeccable.
  • Portes ou cloisons mobiles ? Le contreplaqué okoumé (panneau de 15 mm : 2 panneaux collés de part et d’autre d’une structure en contreplaqué) a également été utilisé pour réaliser des portes de taille hors normes (310 x 183 cm) qui se présentent comme des cloisons mobiles épurées et totalement dépourvues de bâti ; les grandes dimensions permises et surtout la stabilité propre au contreplaqué ont rendu cet usage peu conventionnel possible.
  • Placard : ici, même les portes des éléments de rangement sont en contreplaqué : un panneau contreplaqué okoumé stratifié ; le must du stratifié sur un support durable, stable et présentant un excellent comportement face aux variations du taux d’humidité… une vraie solution pérenne pour les pièces humides.